DATES ET ÉVÉNEMENTS STIHL TIMBERSPORTS®

La saison TIMBERSPORTS® commence généralement en mars, en Australie. Des championnats nationaux sont organisés dans plus de 15 pays dans le monde, et la saison se termine à l’automne avec les Championnats du monde. 

En France, les compétitions ont généralement lieu pendant l’été. Les épreuves de qualification permettent aux athlètes de se qualifier pour le championnat de France, point culminant de la saison. Seuls les meilleurs athlètes y ont accès pour tenter de remporter le titre de meilleur bûcheron sportif du pays. 

Aux côtés des compétiteurs seniors, les ‘jeunes pousses’, futurs bûcherons d’élite, se rencontrent aussi dans des épreuves de hache, de scie et de tronçonneuse dans la catégorie « rookie » (moins de 25 ans). Les meilleurs jeunes y concurrent dans quatre des six disciplines TIMBERSPORTS®. À partir de 25 ans, les athlètes passent en catégorie « pro ». 

Les championnats STIHL TIMBERSPORTS® peuvent aussi comporter des épreuves féminines, et en Allemagne par exemple, certaines sportives sont dans le circuit depuis dix ans. Dans ce pays, le championnat féminin existe depuis 2015. En France, une première compétition féminine a eu lieu en 2019. 

La saison de bûcheronnage sportif a été, comme bien d’autres, perturbée par la pandémie de Covid-19. Néanmoins, les compétitions TIMBERSPORTS® reviennent en force en cette fin d'année 2020.

Pour ne rien louper de l’actualité STIHL TIMBERSPORTS®, retrouvez toutes les dernières informations sur la page Facebook STIHL TIMBERSPORTS®.

I-STS_WM_AUDIENCE-IM-001

Trophée mondial

Le Trophée mondial réunit les douze meilleurs athlètes mondiaux pour des duels au sommet ! Au premier tour, ils doivent enchaîner quatre épreuves (stock saw, underhand chop, single buck et standing block chop) dans des duels contre la montre. Les quatre premiers sont directement qualifiés pour les quarts de finale, tandis que les autres s’affrontent dans des duels éliminatoires pour les places restantes. Les quarts de finale sont suivis de deux demi-finales puis d’une finale et d’un dernier duel pour la troisième place.

Ce format de compétition est très exigeant pour les athlètes. En plus d’une excellente forme physique, il nécessite beaucoup de concentration, d’endurance et de précision de la part des compétiteurs. Le public est très friand de ce type de duels très spectaculaires, mais pour les athlètes il s’agit d’une épreuve extrêmement rude et impitoyable. En 2019, Matt Cogar (États-Unis) a décroché son premier titre international au Trophée mondial, en Suède. En France, c’est le Corrézien Pierre Puybaret qui détient la meilleure performance.

Robert Ebner of Germany competes against Andrea Rossi of Italy at the STIHL TIMBERSPORTS® Champions Trophy at the Tjolöholm Castle in Kungsbacka, Sweden on May 25, 2019.

Championnat du monde des rookies

Le championnat du monde des rookies accueille les jeunes athlètes les plus prometteurs provenant de douze pays. Ils s’affrontent dans cinq disciplines (Stock saw, Underhand chop, Single buck, Standing block chop et Springboard).

Contrairement au Trophée mondial, le championnat du monde junior ne se déroule pas sous forme de duels éliminatoires, mais en trois rounds permettant de gagner des points, en fonction du classement de chaque discipline. Le premier round regroupe les épreuves de Underhand chop, de Stock saw et de Standing block chop, le deuxième round l’épreuve de Single buck, et le dernier round le Springboard.

Après chaque épreuve, des points sont attribués aux athlètes en fonction de leur temps, et à la fin d’un round, les compétiteurs ayant les scores les plus faibles sont éliminés. À l’issue des cinq épreuves, l’athlète ayant obtenu le plus de points devient champion du monde des rookies. Actuellement, le titre est détenu par Chris Lord (Nouvelle-Zélande). En France, c’est le jeune alsacien Loic Voinson qui a représenté son pays aux derniers championnats du monde, en 2019.

Championnats du monde

Championnat du monde individuel

L’Australien Brayden Meyer, actuel champion du monde individuel

Le championnat du monde individuel utilise un système de rounds pour déterminer le meilleur athlète dans les six disciplines. Au premier tour, les douze athlètes disputent les épreuves de Underhand chop, Stock saw et Standing block chop pour tenter de se qualifier pour le deuxième tour. Les quatre derniers sont éliminés. Les athlètes restants s’affrontent au deuxième round dans les épreuves de Single buck et Springboard. Les six meilleurs se qualifient pour le troisième et dernier round et l’épreuve de Hot saw. Le bûcheron obtenant le score le plus élevé à la fin devient Champion du monde individuel. En 2019 à Prague, le titre a été remporté par Brayden Meyer (Australie) pendant que le français Pierre Puybaret devait se contenter de la 10ème place.

Championnat du monde en équipe

Vainqueurs du championnat du monde STIHL Timbersports 2018 à Liverpool

Dans cette compétition, les équipes nationales composées de quatre athlètes s’affrontent deux par deux, dans des relais comportant les épreuves de Stock saw, Underhand chop, Single buck et Standing block chop. La première épreuve chronométrée détermine l’affiche des quarts de finale, et par la suite, seule l’équipe la plus rapide dans chaque épreuve peut passer à l’étape suivante. L’équipe australienne (les « Chopperoos ») est la championne en titre et détentrice du record mondial. Quant aux Français, ils se sont classés 11ème des derniers championnats du monde en 2019.