Entretien du gazon en hiver

L'hiver, la pelouse est au repos. Pourtant, certaines tâches d'entretien peuvent être effectuées à cette saison pour aborder le printemps dans les meilleures conditions. Retrouvez ici tous nos conseils pour l’entretien du gazon en hiver.

Repos hivernal pour votre pelouse

Votre jardin se met au ralenti pendant les mois d’hiver, ce qui constitue une phase importante de son cycle naturel. L’herbe de la pelouse réagit à la baisse des températures et cesse sa croissance au fur et à mesure que la luminosité baisse. Comme la végétation économise son énergie, vous pouvez consacrer moins d’efforts à l’entretien du gazon en hiver. Cependant, n’oubliez pas que pendant son repos, votre pelouse ne peut pas se défendre seule des agressions et des dégradations. Ainsi, il est donc essentiel de respecter le mode repos du gazon comme par exemple en évitant de marcher sur la pelouse en plein hiver pour ne pas causer de dégâts.

Afin de préparer la dormance hivernale, veillez à compléter les tâches habituelles d’entretien de la pelouse avant les premières gelées au plus tard. Cela se situe en général autour de la fin du mois d’octobre, mais reportez-vous à vos conditions météorologiques locales. Cela implique le ramassage des feuilles, une scarification du gazon si nécessaire, la dernière tonte avant le repos hivernal et l’épandage d’un engrais à libération lente pour l’hiver.

Entretien du gazon en hiver : la tonte

Dès l’arrivée des premières gelées de la saison, tondre n’est plus nécessaire. Attention à ne pas tondre la pelouse trop à ras à l’entrée de l’hiver, pour la protéger laissez une hauteur de 4 à 5 cm après la dernière tonte de l’année. De plus, votre pelouse nécessite du repos pendant les mois les plus froids, il faut donc éviter de la piétiner autant que possible, car chaque pas abîme les brins d’herbe délicats.

Entretien du gazon en hiver : gelée et neige

Si le gazon est si sensible aux dommages causés par l’hiver, c’est parce que l’herbe contient jusqu’à 80 % d’eau, et quand elle gèle, les brins ne peuvent plus se courber et osciller : ils risquent au contraire de se briser. Comme l’herbe est en phase de dormance, elle ne peut ni récupérer ni se régénérer, ce qui a un impact apparent à la fin de l’hiver. En effet, la pelouse peut présenter des marques jaunes ou brunes et de grandes plaques brunes atteintes de maladies cryptogamique, telles que la moisissure des neiges.

Quand vous apercevez le scintillement du givre à la surface de votre pelouse, l’herbe est dans une phase particulièrement délicate : il faut vraiment éviter de circuler sur votre gazon. En revanche, la neige, peut avoir une fonction protectrice du gazon, puisque le manteau blanc l’isolera contre le gel et le vent glacé. Tant qu’il reste de la neige, il faut généralement faire attention à ne pas la déplacer ou à ne pas marcher dessus.

Entretien du gazon en hiver : les types de gazon

Les graines de graminées et le gazon sont commercialisés sous différentes descriptions selon leurs besoins en entretien. Ainsi, dans le souci d’avoir une belle pelouse toute l’année et ne pas la soumettre à des contraintes inutiles, réfléchissez au type de gazon qui vous convient dès le départ. Il est pratiquement impossible d’empêcher de jeunes enfants d’aller dans un jardin enneigé, c’est pourquoi votre pelouse doit être composée d’une herbe robuste.

Entretien du gazon en hiver : comment traverser une pelouse d’ornement sans l’endommager ?

Votre gazon ornemental représente le joyau de votre jardin au printemps, à condition d’en prendre soin en hiver. Au cas où il faudrait traverser la pelouse lors de son repos hivernal, il est conseillé de poser des pas japonais au début de la saison. Ces passages décoratifs sont superbes et permettent de préserver votre gazon tout en gardant vos pieds au sec de la neige et de la pluie.

Entretien de la pelouse à la fin de l’hiver

Il est recommandé de reprendre votre programme d’entretien dans les plus brefs délais dès la fin des gelées. Nous vous conseillons d’épandre un engrais pour gazon à base d’azote pour stimuler la pousse. N’oubliez pas que plus l’hiver a été rude pour votre pelouse, plus elle aura besoin de nutriments au printemps.

Entretien du gazon en hiver : comment le remettre en état ?

En cas d’hiver particulièrement rude, votre gazon aura peut-être besoin d’un traitement spécial et de soins supplémentaires dès la fonte des neiges.

  • À l’aide d’un râteau, déblayez la pelouse et retirez les feuilles et les branches.
  • Si le sol est sec, tondez le gazon.
  • En cas de plaques de gazon mortes ou malades, scarifiez-le.
  • Pour parfaire l’entretien de la pelouse, épandez un engrais pour gazon spécial fertilisation de printemps.

Quand faut-il tondre la pelouse pour la première fois après l’hiver ?

Le moment idéal de la première tonte après l’hiver dépend de la hauteur de l’herbe, mais il faut également attendre que les températures se stabilisent autour de +7 °C à +10 °C. Généralement cela se situe entre la mi-mars et le début avril.

En bref : entretien du gazon en hiver

  • Avez-vous déjà ressenti les premières gelées ? Alors, ne tondez plus.
  • Attention à ne pas piétiner l’herbe en hiver : envisagez de poser des pas japonais
  • N’enlevez pas la neige de votre gazon, elle le protège
  • Dès la fonte des neiges, reprenez vos habitudes d’entretien du gazon