Comment fertiliser une pelouse

Fertiliser une pelouse permet de reconstituer les éléments nutritifs qu’elle perd lors de la tonte, mais le choix du bon engrais est essentiel. Notre guide vous indique comment procéder.

Pourquoi fertiliser une pelouse

En été, votre gazon accueille pique-niques, fêtes et jeux ; de plus il est fréquemment tondu et soumis à d’autres agressions. Toutes ces activités concourent à l’épuisement de la masse foliaire et des nutriments dont votre gazon a besoin pour croître. En fertilisant votre pelouse avec l’engrais approprié, les nutriments essentiels à votre gazon seront restitués, dont en particulier l’azote (N) qui favorise la régénération des plantes. Les bons engrais pour gazon comprennent de l’azote, du potassium (K) pour renforcer l’herbe contre les maladies et du phosphore (P) pour favoriser la croissance des racines, le tout dans des proportions équilibrées pour nourrir votre gazon de façon appropriée.

La fertilisation d’une pelouse est-elle toujours nécessaire ?

Les gazons n’ont pas tous besoin d’être fertilisés. Si la terre de votre jardin est naturellement riche en nutriments, votre gazon a simplement besoin d’un arrosage régulier, mais c’est rarement le cas. En règle générale, si avez semé ou posé votre gazon vous-même, vous devez le fertiliser régulièrement pour qu’il reste vigoureux, dense et verdoyant.

Une analyse du sol pour choisir le bon engrais

Les gazons en manque de nutriments luttent pour survivre, ce qui n’a rien de surprenant. Ils poussent peu et les graminées deviennent vulnérables aux maladies et aux parasites. Attention toutefois à ne pas saturer votre gazon en le fertilisant à l’excès, d’autres maladies pourraient apparaître et sa croissance pourrait être gravement compromise. Pour connaître les besoins de votre pelouse, procédez à une analyse de votre sol.

Des kits simples d’analyse du pH du terrain sont disponibles à l’achat, vous pouvez aussi envoyer un échantillon de votre terre à un expert pour analyse. Connaître le pH et la composition en éléments nutritifs de votre terre vous donne une bonne longueur d’avance pour savoir quel engrais donnera le meilleur résultat. De plus, vous éviterez de charger le sol et les eaux souterraines en éléments nutritifs inutiles.

L’analyse du sol plus en détail

Dans le secteur agricole, l’analyse des sols connaît un vif succès, elle détermine avec précision comment utiliser les engrais, pour un rendement maximal. Le jardinier amateur peut également en tirer profit : connaître la composition de votre substrat vous orientera vers des produits qui favorisent la croissance et la meilleure façon de fertiliser votre pelouse.

Utilisez un test à faire soi-même ou envoyez un échantillon de votre terre à un organisme spécialisé et vous obtiendrez une analyse détaillée de la composition de votre sol. En règle générale, les kits « grand public » comportent quatre solutions d’indicateur distinctes. Ils déterminent la valeur du pH, ainsi que la teneur en azote, en phosphore et en potassium. Ces tests peuvent s’avérer fastidieux et chronophages, mais ils présentent l’avantage de contenir suffisamment de solutions pour plusieurs essais, ce qui vous permet d’analyser différentes zones de votre jardin. Les analyses professionnelles sont plus simples et fournissent des résultats plus complets.

Analyser soi-même la valeur du pH

Il est très utile de connaître la valeur du pH de votre sol pour établir le programme d’entretien de votre gazon. Les sondes numériques se trouvent facilement dans le commerce et sont simples d’utilisation, il suffit de les enfoncer dans le sol et elles analysent la valeur du pH. Elles ont souvent également un capteur d’humidité et de lumière. Une valeur de pH neutre à légèrement acide de 5,5 à 7 est préférable pour les gazons, une valeur beaucoup plus faible indique un sol acide qui freinera la diffusion des nutriments dans votre gazon. Si la valeur du pH est inférieure à 5,5, nous vous conseillons d’appliquer 150 g de chaux (carbonate de calcium) par m2, puis de fertiliser votre pelouse quatre semaines plus tard avec 20 à 30 g d’engrais riche en azote par m2. Laissez le gazon au repos pendant au moins dix jours avant de le scarifier.

Fertiliser une pelouse : à quel moment ?

Fertilisez votre pelouse régulièrement et au rythme des saisons, ainsi celle-ci bénéficiera toujours des éléments nécessaires à une croissance continue. Quoi qu’il arrive, enrichissez-la avant qu’elle ne commence à jaunir ou à brunir, ces changements de couleur indiquent clairement une carence en nutriments. La mousse signale également que vous devez fertiliser votre pelouse, car elle se développe en milieu pauvre en azote. Si la mousse envahit votre pelouse, cela signifie que votre terrain nécessite un apport en engrais. Si votre gazon est bien fertilisé, la mousse est rapidement chassée par l’herbe qui croît rapidement. En d’autres termes, nourrir régulièrement votre gazon est une excellente méthode pour éliminer la mousse à long terme.

Fertiliser une pelouse : à quelle fréquence ?

Fertilisez votre pelouse deux fois par an, c’est généralement suffisant : une fois au printemps et une fois à l’automne. Si vous tondez en mulching, vous pouvez sauter l’une ou l’autre saison ou les deux. Si votre gazon est fréquemment tondu ou si les enfants y jouent souvent, fertilisez-le plus fréquemment, sans dépasser les quatre fois par an maximum.

Au printemps, pensez à scarifier votre gazon. L’apport d’engrais par la suite aidera l’herbe à se régénérer rapidement. La fertilisation d’une pelouse peut aussi être effectuée lorsque vous réensemencez des zones dénudées de votre terrain. Des mélanges de semences et d’engrais prêts à l’emploi sont disponibles sur le marché.

Une fertilisation de pelouse faible en azote à l’automne

La dernière fertilisation de l’année doit se faire à l’automne, entre la mi-septembre et la mi-octobre. Choisissez un engrais pour gazon spécial automne, formulé avec le moins d’azote possible et avec une teneur élevée en potassium. Les engrais riches en potassium renforcent les parois cellulaires des graminées pour l’hiver.

Fertiliser une pelouse avec un bon engrais équilibré

Le bon engrais pour fertiliser une pelouse

L’engrais universel adapté à toutes les pelouses n’existe pas. Il faut donc trouver un engrais à libération lente qui convienne au type de gazon de votre jardin. Bannissez les engrais destinés à la culture, ils ne sont efficaces qu’à court terme et les racines de votre gazon risquent d’être mises à l’épreuve, car les concentrations de nutriments qu’ils contiennent ne lui sont pas adaptées.

Quels sont les principaux composants actifs d’un engrais ?

Après avoir trouvé le bon engrais, vous pouvez vous lancer dans la fertilisation de la pelouse. Selon le type d’engrais choisi, l’application sera différente.

Les engrais à libération lente contiennent habituellement les mêmes nutriments essentiels pour un sol sain, mais la proportion des composants actifs diffère en fonction des besoins saisonniers et des exigences propres à votre jardin :

Composant actif Description
Potassium (K) Accroît la résistance aux parasites et régule le métabolisme des plantes.
Phosphore (P) Renforce la croissance des racines et améliore la protection contre le gel.
Magnésium (Mg) Favorise la formation de chlorophylle lors de la photosynthèse et produit une couleur vert intense.
Calcium (Ca) Stabilise les parois cellulaires des graminées et favorise l’absorption des nutriments du sol par les plantes.
Azote (N) Favorise la division cellulaire et donc la régénération de toutes les parties de la plante. Stimule la croissance du gazon.

Les engrais minéraux pour gazon

Les produits à libération lente sont très utilisés pour fertiliser une pelouse. En règle générale, ils se présentent sous forme de petites capsules que vous répartissez sur la surface de votre gazon. Ils se décomposent ensuite lentement et diffusent les nutriments dans le sol au fil du temps. Bien qu’une application manuelle soit tout à fait possible, nous vous conseillons d’utiliser un épandeur. Travaillez méthodiquement en lignes droites pour répartir l’engrais uniformément sur votre gazon.

Respectez bien entendu la dose d’application recommandée par le fournisseur, sans quoi votre gazon risque de brûler et les éléments fertilisants en excès se retrouveront dans la nappe phréatique.

Les engrais organiques

Plusieurs solutions d’engrais organiques conviennent à votre pelouse, comme le fumier de poule en granules, les algues et le compost. Ces produits se différencient des engrais vendus dans le commerce, car ils n’ont pas le même effet « stimulant », mais apportent au contraire une contribution bénéfique à long terme, puisqu’ils sont plus respectueux des sols, des eaux souterraines et des plantes. La fertilisation organique d’une pelouse permet donc d’offrir à votre gazon une base solide, mais elle n’apporte pas de solution miracle à des problèmes spécifiques : sa composition n’est pas contrôlée et le rythme des apports n’est pas programmable.

Les engrais liquides

Les engrais liquides sont très peu utilisés dans les jardins privés en raison de leur plus grande difficulté d’application. Suivez les instructions et utilisez un pulvérisateur pour répandre l’engrais liquide sur la pelouse. Notez bien qu’un engrais liquide produira des effets rapides et visibles, mais ils ne dureront pas longtemps et les composants actifs seront éliminés rapidement par les eaux de ruissellement.

Astuces pour fertiliser une pelouse

  • Avant d’appliquer l’engrais, pensez à scarifier votre gazon afin d’en optimiser les effets et pour le régénérer. Prévoyez quelques jours de répit entre la scarification et la fertilisation de la pelouse.
  • Ne fertilisez pas votre gazon si le sol est gelé.
  • N’agissez pas en plein soleil, choisissez un jour plutôt nuageux pour appliquer l’engrais.
  • Après chaque fertilisation, pensez à arroser généreusement votre gazon et attendez quelques jours avant de passer la tondeuse.
  • Appliquez l’engrais sur une pelouse d’environ 5 cm de hauteur.

Scarifier avant de fertiliser une pelouse

La scarification joue un rôle essentiel dans l’entretien des pelouses, tout comme la fertilisation. Nous vous recommandons vivement de scarifier votre pelouse avant d’appliquer un engrais pour gazon, cela augmente la perméabilité à l’eau et élimine les matières végétales mortes et les mauvaises herbes, ce qui maximise l’efficacité de l’engrais. Avec plus de lumière, d’air et d’eau au niveau des racines, les graminées absorbent et utilisent plus facilement les substances bénéfiques.

Plus d’air et de lumière pour un bel espace vert

Les scarificateurs STIHL : régénérer votre gazon

Les scarificateurs thermiques, à batterie et électriques STIHL permettent à votre pelouse de profiter au mieux de l’air, de l’eau et des éléments nutritifs dont elle a besoin pour une croissance dense et une couleur verte éclatante.

Fertiliser une pelouse autrement

Un gazon vigoureux, épais et sain nécessite un entretien régulier. Toutefois, de nombreux espaces n’ont pas besoin d’être fertilisés, la tonte du gazon en mulching fait office d’engrais naturel, économique et pratique à long terme.

Qu’est-ce que le mulching ?

La méthode de tonte classique consiste à ramasser l’herbe coupée, tandis que la méthode du mulching redistribue la tonte sur le gazon. Cette méthode, à la fois pratique et naturelle, restitue à la terre les éléments nutritifs essentiels, puisque l’azote contenu dans les brins d’herbe coupés est rapidement minéralisé et devient alors un engrais précieux. Pour ce type de coupe, une tondeuse mulching est indispensable, elle coupe l’herbe en fines particules avant de les disperser. Cette technique de broyage évite d’étouffer votre pelouse.

Tondre en mulching pour ne pas fertiliser une pelouse

La tonte en mulching associe la tonte classique et la fertilisation d’une pelouse en un seul geste ! Vous économisez temps et argent, et nul besoin de se débarrasser des déchets de tonte. Grâce à ce procédé, vous n’aurez à fertiliser votre pelouse que si votre sol est particulièrement exigeant ou s’il est carencé. Il peut dans ce cas avoir besoin de minéraux spécifiques non présents dans l’herbe coupée.

Un vaste jardin avec des roses, des arbustes et un gazon d’un vert uniforme

Tondeuses Mulching STIHL

La tondeuse mulching STIHL RM 4 RV est un modèle exceptionnel, d’une grande longévité, respectueux de l’environnement, doté de fonctionnalités et d’une fabrication très qualitatives.

 

En résumé : fertiliser une pelouse

  • Fertilisez régulièrement pour apporter les nutriments essentiels à votre gazon.
  • Analysez votre sol pour identifier l’engrais adapté à vos besoins.
  • Fertilisez une pelouse au printemps et à l’automne. 
  • Si votre gazon est très sollicité, fertilisez 3 à 4 fois par an.
  • Fertilisez une pelouse après l’avoir scarifiée pour un sol sain et une régénération vigoureuse.
  • Tondre en mulching est une alternative économique et écologique à la fertilisation de pelouse.