Entretien du gazon au printemps

Au printemps, le jardinage et en particulier l’entretien du gazon sont à l’honneur. Notre guide vous informe sur les soins à lui apporter à cette saison.

Nettoyer la pelouse au printemps

Pour les jardiniers, le printemps est synonyme d’une nouvelle année. Lorsque le thermomètre remonte, il est temps de penser à l’entretien printanier de votre gazon. Après tout, cette longue pause pendant la saison froide a donné faim à votre gazon. Mais avant de lui apporter un engrais, il faut le nettoyer. Passez le râteau pour rassembler les feuilles mortes et les branchages accumulés sur le terrain depuis la dernière tonte. L’entretien du gazon au printemps dépend de son état : est-il envahi de mousse, de chaume ou d’herbes mortes ? Si c’est le cas, tondre votre pelouse ne suffit pas, il faut aussi scarifier le sol avant de le fertiliser.

Comment obtenir un gazon luxuriant ?

La première chose à faire pour l’entretien du gazon au printemps est de bien nettoyer votre gazon, pour qu’il reste sain. Les feuilles et les branchages peuvent être ratissés. Pour gagner du temps, misez sur le souffleur à feuilles STIHL. Réparez les dommages causés par le froid, fertilisez le gazon et regarnissez les zones dénudées en réensemençant pour de nouvelles pousses.

Niveler les sols irréguliers

Après avoir retiré les branchages et les feuilles mortes, nivelez votre terrain pour supprimer les irrégularités. C’est une tâche facile à réaliser lors de votre entretien printanier de la pelouse, une pelle ou un râteau suffisent ! Ameublissez le sol sur les zones plus élevées et nivelez la terre sur le gazon. L’herbe repoussera sur les zones dénudées en quelques semaines. Vous pouvez aussi réensemencer pour assurer une nouvelle pousse.

Préparer le gazon pour la tonte

La prochaine étape de l’entretien du gazon au printemps consiste à le préparer pour la tonte. Pour cela, ameublissez le sol si nécessaire. Avant de démarrer votre tondeuse, vérifiez votre gazon, il doit être totalement sec. Si de l’eau stagne par endroits, ameublissez le sol compacté pour qu’elle puisse s’écouler. Enfoncez une fourche dans le sol et répétez l’opération autant de fois que nécessaire.

Les souffleurs et les aspiro-souffleurs STIHL

Grâce aux puissants souffleurs et aspiro-souffleurs STIHL, le nettoyage des jardins et des espaces extérieurs est rapide et efficace. En automne, le vent a certainement mis du désordre dans votre jardin. Un petit entretien du gazon au printemps s’impose donc. Vous n’aurez aucun mal à tout remettre en état rapidement en ratissant, aspirant et broyant les feuilles.

Tondre le gazon au printemps

Dès que le thermomètre remonte et que le sol atteint +10 °C, il est temps d’attaquer l’entretien printanier de votre pelouse. Commencez par tondre au moins une fois par semaine, et doublez la fréquence pendant les périodes de forte croissance. Pour garantir une croissance dense, la première tonte doit avoir lieu entre mi-mars et mi-avril. Si l’hiver précédent a été doux, vous pouvez couper votre gazon plus tôt.

La première tonte du printemps : une opération nettoyage

Au printemps, le gazon est en pleine croissance et votre terrain est sec. Il est temps de procéder à la première tonte de la saison : une opération nettoyage !

  • Avant de commencer, les lames de votre tondeuse doivent être bien nettoyées et bien affûtées, la jeune pousse printanière sera ainsi coupée nette sans être endommagée et votre gazon sera aussi moins vulnérable aux maladies.
  • Choisissez la hauteur de votre gazon. La hauteur de coupe idéale se situe entre 4 et 6 cm, sans descendre en dessous de 5 cm pour les zones ombragées, sous les buissons par exemple.
  • Le réglage central et sans effort de la hauteur de coupe de votre tondeuse à gazon simplifie la mise au point de la hauteur de coupe choisie.

L’entretien printanier de votre tondeuse

  • Commencez par inspecter l’état général de votre tondeuse, aucun signe de détérioration ne doit être visible sur le carter, les roues ou les lames.
  • Si les lames sont émoussées, confiez-les à votre revendeur STIHL qui se chargera de leur affûtage et de leur équilibrage.
  • Pour une tondeuse thermique, changez l’huile au printemps si vous ne l’avez pas déjà fait à la fin de la dernière saison, ceci afin d’éliminer d’éventuels résidus. Cela permet aussi de prolonger la durée de vie du moteur.
  • Inspectez également le filtre à air de votre tondeuse thermique. S’il est sale ou encrassé, changez-le.
  • Dans le cas d’une tondeuse à batterie, vérifiez le niveau de la batterie et prenez le temps de la recharger complètement avant de démarrer votre programme d’entretien printanier.

Engrais pour gazon au printemps

Si votre gazon n’a pas bénéficié d’une tonte en mulching tout au long de l’année précédente, il est fort probable qu’il souffre d’un manque de nutriments. Un engrais pour gazon de printemps sera tout à fait bénéfique. La fertilisation du gazon au printemps fait partie intégrante des soins à prodiguer à son gazon pour le rendre plus vigoureux, plus sain et plus vert. En général, on apporte de l’engrais deux fois par an, au printemps et à la fin de l’été, mais on peut ajouter un troisième apport, en juin par exemple. Les engrais organiques et minéraux sont disponibles sous forme liquide, soluble ou en granulés et se trouvent dans tous les magasins de jardinage ou de bricolage. Vous y trouverez même des engrais « spécial printemps » conçus tout particulièrement pour la régénération rapide du gazon et le renforcement des racines affaiblies. C’est aussi une période favorable pour réensemencer les zones dénudées, l’engrais aidera les jeunes pousses lorsqu’elles auront germé, même si nous vous conseillons d’abord d’aérer et de scarifier votre gazon pour obtenir un meilleur résultat.

Fertiliser votre gazon pour détruire la mousse

La présence de mousse est un indicateur du niveau d’azote, elle se répand rapidement dans votre gazon si le sol manque de cet élément nutritif. Si le gazon est bien fertilisé, la croissance vigoureuse de l’herbe empêche la mousse de se propager. La fertilisation du gazon au printemps est une excellente méthode pour lutter à long terme contre la mousse. Toutefois, si votre gazon est négligé au point d’être pratiquement recouvert de mousse, il faudra tout d’abord démarrer l’entretien printanier de votre pelouse par une scarification, puis vous pourrez fertiliser de façon régulière.

Entretien du gazon au printemps : conseils pour la fertilisation

  • Après l’épandage de l’engrais selon les recommandations, arrosez bien le terrain, les précieux éléments nutritifs seront ainsi bien absorbés par le sol.
  • Si votre gazon a beaucoup de mousse et de mauvaises herbes, scarifiez-le au préalable (attendez fin avril de préférence, quand il fait un peu plus chaud) puis épandez l’engrais spécial printemps.
  • Utilisez un épandeur d’engrais pour une répartition uniforme sur le gazon.

Fertilisation du gazon au printemps : étape par étape

La fertilisation par le mulching : en un seul geste !

Facilitez l’entretien du gazon au printemps, tondez-le et fertilisez-le en une fois à l’aide d’une tondeuse mulching STIHL ou d’une tondeuse robot iMOW®.

Elles réduisent l’herbe coupée en petites particules, réparties sur la pelouse au fur et à mesure de la tonte, et celles-ci agissent comme un engrais écologique naturel. L’azote contenu dans la tonte est minéralisé dans le sol, votre pelouse est dense et verdoyante.

Le mulching : tondre et fertiliser en un seul geste !

Tondre en mulching, voici une méthode naturelle pour l’entretien du gazon au printemps. Découvrez de plus amples informations en lisant notre article sur le mulching.

Faut-il effectuer une scarification de la pelouse au printemps ?

La scarification de la pelouse au printemps peut être utile, selon l’état de votre gazon. Cette méthode est on ne peut plus simple. Il suffit de prendre un outil pour éliminer le feutre et la mousse de la surface de votre gazon. Le sol est aéré, la croissance de la pelouse s’améliore. Pour vérifier si cette étape de l’entretien printanier de votre pelouse est nécessaire, tirez doucement un petit râteau métallique sur votre gazon : s’il ramasse des restes d’anciennes tontes, des mauvaises herbes ou de la mousse, cela peut indiquer que sa croissance est freinée. Les sols lourds, pauvres en oxygène et facilement gorgés d’eau sont particulièrement atteints par ce phénomène. L’ombre peut également nuire à la structure de votre gazon. Les scarificateurs à lames font un excellent travail, mais vous pouvez obtenir des résultats similaires en ratissant soigneusement votre pelouse.

Les avantages d’un sol aéré

Un jardin bien entretenu a toutes les chances d’être également très utilisé, ce qui peut poser problème. Une circulation intense risque de compacter le sol de la pelouse, et d’entraver la circulation de l’oxygène, des nutriments, et peut-être même de l’eau jusqu’aux racines de votre gazon. L’aération résoudra votre problème, il suffit d’y penser lors de votre programme d’entretien printanier de la pelouse.

Choisissez impérativement une journée où votre terrain n’est pas trop sec, cela facilitera le travail et l’herbe se régénérera plus vite. Si la météo n’est pas de la partie, arrosez bien votre gazon la veille de son aération. Nous vous conseillons d’utiliser un outil aérateur pour effectuer cette tâche rapidement et régulièrement, mais vous obtiendrez le même résultat avec une simple fourche de jardin : enfoncez les dents d’environ 5 cm dans le sol à intervalles de 5 à 10 cm.

Conseils pour le chaulage de votre gazon (apport de chaux)

Vous pouvez ajouter une autre étape à votre calendrier d’entretien printanier de pelouse, celle du chaulage. Elle contribue à éviter la formation de mousse et de feutre l’année suivante en vous permettant d’ajuster le pH de votre sol. En achetant un simple test d’analyse du sol, vous pourrez déterminer son pH. Pour le gazon, le pH devrait idéalement se situer entre 6 et 7. L’apport de chaux alcalinise le sol et régule le pH à long terme, ce qui empêche l’apparition de mousses et d’autres mauvaises herbes sur le gazon. Avec le temps, les sols des gazons ont tendance à devenir plus acides (pH < 6) et l’application annuelle de chaux au printemps permet de rééquilibrer ce niveau. Commencez par tondre et scarifier, puis, après avoir appliqué la chaux, laissez l’herbe se reposer pendant au moins une semaine.

L’entretien du gazon au printemps

  • Retirez les feuilles et les branchages de votre gazon.
  • Dégagez la surface du sol à l’aide d’un râteau, puis laissez votre gazon sécher.
  • En mars, effectuez la première tonte.
  • Ensuite, tondez régulièrement, idéalement une fois par semaine.
  • Utilisez un engrais spécial printemps pour la fertilisation de votre gazon au printemps.
  • Chaulez puis scarifiez votre gazon pour éviter les mauvaises herbes et les feutres lourds.
  • Aérez le sol pour accélérer la circulation de l’air, des nutriments et de l’eau vers les racines de votre gazon.